Docker instructions

Docker instruction mémento

Introduction

Docker vous permet d’empaqueter facilement vos applications et services dans des conteneurs afin de pouvoir les utiliser partout. Cependant, lorsque vous travaillez avec Docker, il est également facile d’accumuler un nombre excessif d’images, de conteneurs et de volumes de données inutilisés qui encombrent l’espace disque.

Élimination de toutes les images, conteneurs, volumes et réseaux inutilisés ou en suspens

Docker fournit une commande unique qui nettoiera toutes les ressources images, conteneurs, volumes et réseaux, qui sont en suspens (non associées à un conteneur) :

$ sudo docker system prune

Pour supprimer en plus tous les conteneurs arrêtés et toutes les images non utilisées (pas seulement les images en suspens), ajoutez l’indicateur ‘-a’ à la commande :

$ sudo docker system prune -a

Suppression des images de Docker

Supprimer une ou plusieurs images spécifiques

Utilisez la commande docker images avec le drapeau ‘-a’ pour localiser l’ID des images que vous voulez supprimer. Cela vous montrera toutes les images, y compris les couches d’images intermédiaires. Lorsque vous avez localisé les images que vous voulez supprimer, vous pouvez passer leur ID ou leur étiquette à docker rmi :

Lister :

$ sudo docker images -a

Supprimer :

$ sudo docker rmi imageName imageName

Supprimer les images en suspens

Les images de Docker sont constituées de plusieurs couches. Les images en suspens sont des couches qui n’ont aucune relation avec les images marquées. Elles n’ont plus d’utilités et consomment de l’espace disque. Elles peuvent être localisées en ajoutant le drapeau filtre, ‘-f' avec une valeur de ‘dangling=true’ à la commande docker images. Lorsque vous êtes sûr de vouloir les supprimer, vous pouvez utiliser la commande docker images purge :

Remarque : Si vous construisez une image sans la tagger, l'image apparaîtra dans la liste des images en suspens car elle n'a pas d'association avec une image taguée. Vous pouvez éviter cette situation en fournissant une balise lors de la construction, et vous pouvez tagger rétroactivement une image avec la commande docker tag.

Lister :

$ sudo docker images -f dangling=true

Supprimer :

$ sudo docker images purge

Suppression d’images selon un modèle

Vous pouvez trouver toutes les images qui correspondent à un modèle en utilisant une combinaison de ‘docker images et grep‘. Une fois que vous êtes satisfait, vous pouvez les supprimer en utilisant awk pour passer les identifiants à ‘docker rmi’. Notez que ces utilitaires ne sont pas fournis par Docker et ne sont pas nécessairement disponibles sur tous les systèmes :

Lister :

$ sudo docker images -a |  grep "pattern"

Supprimer :

$ sudo docker images -a | grep "pattern" | awk '{print $3}' | xargs docker rmi

Supprimer toutes les images

Toutes les images de Docker sur un système peuvent être listées en ajoutant ‘-a’ à la commande docker images. Une fois que vous êtes sûr de vouloir toutes les supprimer, vous pouvez ajouter le drapeau ‘-q’ pour passer l’ID de l’image au docker rmi :

Lister :

$ sudo docker images -a

Supprimer :

$ sudo docker rmi $(docker images -a -q)

Force la suppression. Par exemple, si des conteneurs sont en cours d’exécution, vous avez besoin de -f pour les supprimer.

$ sudo docker rmi -f $(docker images -a -q) 

Suppression de conteneurs

Supprimer un ou plusieurs conteneurs spécifiques

Utilisez la commande ‘docker ps’ avec le drapeau ‘a’ pour localiser le nom ou l’ID des conteneurs que vous voulez supprimer.

Lister :

$ sudo docker ps -a

Supprimer :

$ sudo docker rm ID_or_Name ID_or_Name

Supprimer un conteneur à la sortie

Si vous savez, lorsque vous créez un conteneur, que vous ne voudrez pas le conserver une fois que vous aurez terminé, vous pouvez lancer le programme ‘docker run –rm’ pour le supprimer automatiquement à sa sortie.

Exécuter et supprimer :

$ sudo docker run --rm image_name

Supprimer tous les conteneurs quittés

Vous pouvez localiser les conteneurs en utilisant le ‘docker ps -a’ et les filtrer selon leur statut : créé, redémarré, en cours d’exécution, en pause ou quitté. Pour consulter la liste des conteneurs quittés, utilisez le drapeau ‘-f’ pour filtrer en fonction de leur statut. Lorsque vous avez vérifié que vous voulez supprimer ces conteneurs, utilisez ‘-q’ pour transmettre les ID à la commande ‘docker rm’.

Lister :

$ sudo docker ps -a -f status=exited

Supprimer :

$ sudo docker rm $(docker ps -a -f status=exited -q)

Supprimer les conteneurs en utilisant plusieurs filtre

Les filtres de Docker peuvent être combinés en répétant le drapeau filter avec une valeur supplémentaire. Il en résulte une liste de conteneurs qui remplissent l’une ou l’autre de ces conditions. Par exemple, si vous voulez supprimer tous les conteneurs marqués comme étant soit Créé (un état qui peut survenir lorsque vous exécutez un conteneur avec une commande non valide) soit Quitté, vous pouvez utiliser deux filtres :

Lister :

$ sudo docker ps -a -f status=exited -f status=created

Supprimer :

$ sudo docker rm $(docker ps -a -f status=exited -f status=created -q)

Supprimer des conteneurs selon un modèle

Vous pouvez trouver tous les containers qui correspondent à un modèle en utilisant une combinaison de ‘ docker ps et grep’. Lorsque vous êtes satisfait de la liste que vous souhaitez supprimer, vous pouvez utiliser ‘awk’ et’xargs’ pour fournir l’ID à ‘docker rmi’. Notez que ces utilitaires ne sont pas fournis par Docker et ne sont pas nécessairement disponibles sur tous les systèmes :

Lister :

$ sudo docker ps -a |  grep "pattern”

Supprimer :

$ sudo docker ps -a | grep "pattern" | awk '{print $3}' | xargs docker rmi

Arrêter et supprimer tous les conteneurs

Vous pouvez consulter les conteneurs sur votre système avec docker ps. L’ajout du drapeau ‘-a’ affichera tous les conteneurs. Lorsque vous êtes sûr de vouloir les supprimer, vous pouvez ajouter le drapeau ‘-q’ pour fournir les identifiants aux commandes ‘docker start’ et ‘docker rm’ :

Lister :

$ sudo docker ps -a

Supprimer :

$ sudo docker stop $(docker ps -a -q)
$ sudo docker rm $(docker ps -a -q)

Suppression de volumes

Supprimer un ou plusieurs volumes spécifiques – Docker 1.9 et suivants

Utilisez la commande ‘docker volume ls’ pour localiser le ou les noms de volume que vous souhaitez supprimer. Ensuite, vous pouvez supprimer un ou plusieurs volumes avec la commande ‘docker volume rm’ :

Lister :

$ sudo docker volume ls

Supprimer :

$ sudo docker volume rm volume_name volume_name

Supprimer des volumes en suspens – Docker 1.9 et suivants

Étant donné que le principe des volumes est d’exister indépendamment des conteneurs, lorsqu’un conteneur est retiré, un volume n’est pas automatiquement retiré en même temps. Lorsqu’un volume existe et n’est plus connecté à aucun conteneur, on l’appelle un volume en suspens. Pour les localiser afin de confirmer que vous voulez les retirer, vous pouvez utiliser la commande ‘docker volume ls’ avec un filtre pour limiter les résultats aux volumes en suspens. Lorsque vous êtes satisfait de la liste, vous pouvez tous les supprimer avec ‘docker volume prune’ :

Lister :

$ sudo docker volume ls -f dangling=true

Supprimer :

$ sudo docker volume prune

Supprimer un conteneur et son volume

Si vous avez créé un volume sans nom, il peut être supprimé en même temps que le conteneur avec le drapeau ‘-v’. Notez que cela ne fonctionne qu’avec les volumes non nommés. Lorsque le conteneur est supprimé avec succès, son ID est affiché. Notez qu’aucune référence n’est faite à la suppression du volume. S’il n’est pas nommé, il est supprimé silencieusement du système. S’il est nommé, il reste silencieusement présent.

Supprimer :

$ sudo docker rm -v container_name

Conclusion

Ce guide couvre certaines des commandes courantes utilisées pour supprimer les images, les conteneurs et les volumes avec Docker. Il existe de nombreuses autres combinaisons et drapeaux qui peuvent être utilisés avec chacun d’entre eux. Pour un guide complet sur ce qui est disponible, consultez la documentation Docker pour docker system prune , docker rmi , docker rm et docker volume rm. S’il existe des tâches courantes de nettoyage que vous souhaitez voir dans le guide, veuillez demander ou faire des suggestions dans les commentaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *